Représentation du travail en équipe et affect

En 2014, Bouriche réalise une expérience pour étudier le lien entre représentation sociale et émotion.

L’expérimentation interrogeait la représentation sociale du travail d’équipe chez des étudiants en gestion des organisations. Lors d’état affectif positif ou négatif, les représentations du travail d’équipe se modifient. Néanmoins, seuls les éléments périphériques de la représentation sociale sont concernés. Les croyances attachées au noyau central demeurent stables.

Tout comme lui, nous pouvons nous interroger sur l’impact des émotions sur la représentation du travail. Pour aller plus loin, nous pourrions questionner l’impact sur la représentation sociale de « l’objet modifié » (structure, poste, procédure, etc.) lors de changements importants dans les organisations.

Le désir de maintenir un état consonent demande des efforts particuliers. Ceci expliquerait en partie les résistances au changement et les difficultés rencontrées lors des mises à bord de nouvelles organisations (par exemple) et, l’importance d’impliquer les collaborateurs dans de tel contexte.

La signification symbolique du système central joue un rôle stabilisateur dans la dynamique de la représentation face à une expérience affective. Nous pouvons donc nous appuyer sur la signification de « l’objet modifié » pour la confronter à la réalité et par là apprécier les écarts de représentation pour mieux accompagner le changement.

Boumédienne Bouriche, « Émotions et dynamique des représentations sociales », Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale 2014/2 (Numéro 102), p. 195-232. DOI 10.3917/cips.102.0193

Travail Accompagnement changement

Ajouter un commentaire